LA PAIX NE SE NÉGOCIE PAS ENTRE AMIS !

ntiba1

Vingt ans déjà ! C’était le 25 juillet 1996. Un coup d’État me renversait du pouvoir. J’avais cru qu’il était le dernier dans l’histoire de mon pays, le Burundi. Mais, mon tombeur lui-même avait été, au moins une fois, confronté à une tentative qui avait échoué. De même, le 13 mai 2015, Pierre Nkurunziza, a connu une « tentative» que ses auteurs destinaient à la protection de l’ « Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi ».

Trois conditions pour la réussite de la mission de la "Délégation de Haut Niveau de l'UA au Burundi

ntiba delegation hautniveau

Il existe des pistes que pourraient emprunter les Chefs d’État et de Gouvernement qui, au nom de l’Union Africaine, vont bientôt se rendre à Bujumbura, pour ce que je considère personnellement comme « une mission de la dernière chance ». La visite qu’effectueront bientôt les Présidents d’Afrique du Sud, du Gabon, de Mauritanie et du Sénégal ainsi que le Premier ministre de la République Fédérale d’Ethiopie, mandatés comme « Délégation de Haut niveau » par l’Union Africaine, redressera-t-elle la barre et redorera ainsi le blason d’une Union Africaine vraisemblablement désarmée face à la crise burundaise ?

Qui prendrait la responsabilité de laisser sombrer le Burundi?!

Biogr picture

Ces deux dernières semaines, la crise politique, sécuritaire et diplomatique consécutive au troisième mandat de Pierre Nkurunziza aux fonctions de Président de la République du Burundi a pris de nouvelles tournures. Deux organisations armées se sont déclarées : le FOREBU (Forces Républicaines du Burundi) dont on était au courant depuis plusieurs semaines et le RED-TABARA (Résistance pour l’État de droit).

Burundi: l'ombre d'un génocide? Le point de vue de deux spécialistes

fdn manifs small

La communauté internationale ne cache plus son inquiétude quant à la situation au Burundi. Les violences sont quotidiennes. Et les Burundais continuent à fuir. Plus de 200 personnes ont été tuées depuis mai dernier; 200 000 personnes ont quitté le pays. Le Burundi, au bord de la guerre civile ? Voici les réponses de deux spécialistes : Bob Kabamba, professeur de politique africaine à l'ULG, et Emmanuel Klimis, chercheur à l'Université Saint-Louis de Bruxelles. Pour l'instant, pas une guerre civile.

Ntiba & les aspirations du peuple burundais

Programme politique

Programme politique

« Je suis profondément convaincu que le Burundi doit être...

Moderniser le secteur agro-pastoral

Moderniser le secteur agro-pastoral

Il faut absolument moderniser l’agriculture et l’élevage, afin de garantir...

Education & jeunesse

Education & jeunesse

*Crédit photo: Association Action for Peace and Development La jeunesse,...

Repenser l'économie burundaise

Repenser l'économie burundaise

IL FAUT FAIRE DU BURUNDI UN PAYS ÉCONOMIQUEMENT PROSPÈRE AVEC...

Faire efficacement face aux défis et aux menaces sécuritaires

Faire efficacement face aux défis et aux menaces sécuritaires

La paix et la sécurité du Burundi et des Barundi,...

Réformer l'Etat du Burundi

Réformer l'Etat du Burundi

La consolidation de la démocratie au Burundi doit également se...

Justice & réconciliation nationale

Justice & réconciliation nationale

Il faut faire du Burundi un pays réconcilié, avec une...

Culture & sports

Culture & sports

Dans notre vision d’édifier un Burundi PROSPÈRE, SOLIDAIRE, FIER DE...

« »