Biographie

Sylvestre Ntibantunganya, pourrait être défini comme un homme politique burundais, qui aime le travail bien fait, prône l’honnêteté et le respect mutuel dans la vie sociale et/ ou politique, hostile à toute forme de malversations et de mauvaise gestion des biens publics et qui privilégie ou conseille le dialogue comme méthode de règlement des différends politiques, d’ordre social ou au niveau des relations internationales. C’est peut-être la raison qui pousse certains à le qualifier d’ « homme de compromis » et qu'il a été, au cours des dernières années, sollicité dans différentes actions de médiation.

Sénateur de droit depuis 2002, il a occupé plusieurs fonctions au sein des institutions burundaises depuis 1987. La plus importante a été celle de Président de la République, d’abord par intérim du 12 avril au 30 septembre 1994, puis élu (par l’Assemblée Nationale) du 1er octobre 1994 au 25 juillet 1996. C’était au plus fort de la crise dans laquelle le Burundi fut plongé par la tentative de coup d’Etat du 21 octobre 1993 au cours duquel furent assassinés le Président de la République, le Président et le Vice-président de l’Assemblée Nationale, le Ministre de l’Administration du territoire et des collectivités locales et l’Administrateur Général de la Documentation Nationale. Alors ministre des relations extérieures, Sylvestre Ntibantunganya était sur la liste des personnalités qui devaient être arrêtées et tuées et ne dut sa survie qu’à la chance. A sa place fut tuée son épouse que les éléments putschistes avaient trouvée à leur domicile.

Jusque-là secrétaire national chargé de la communication et des relations extérieures, idéologue du parti Sahwanya-FRODEBU et bras droit du Président Ndadaye Melchior, Sylvestre Ntibantunganya fut, au lendemain de cette tentative de coup d’Etat, désigné président du parti Sahwanya-FRODEBU, responsabilités qu'il a assumées jusqu’au 08 janvier 1995. Au niveau institutionnel, le 23 décembre 1993, il fut élu Président de l’Assemblée Nationale, une fonction qu'il a occupée jusqu’au 30 septembre 1994 date à laquelle il a été élu Président de la République par cette Institution.

Avant les élections de 1993, Sylvestre Ntibantunganya avait occupé respectivement les fonctions de secrétaire national chargé de l’information et de la mobilisation (1987-1988) et de secrétaire national chargé de l’Institut Rwagasore (1988-1991) au Secrétariat National Permanent du parti UPRONA, alors parti unique. En même temps, depuis 1979, il faisait partie d’un réseau clandestin qui se structurait pour aboutir, en 1986, à la création du parti Sahwanya-FRODEBU devenu légal en 1992 à la suite de la réintroduction du multipartisme au Burundi.

Journaliste de profession, il a été animateur et chargé de production à la radio nationale du Burundi de 1984 à 1987. Sylvestre Ntibantunganya est détenteur d’une licence en histoire-géographie obtenue avec distinction à l’Université Nationale du Rwanda en 1983 et d’un diplôme de chargé de production obtenu à l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), de Bry Sur Marne (Paris) en 1987.

Dans sa vie politique et professionnelle, Sylvestre Ntibantunganya aime lire livres et journaux, écouter la radio et regarder la télévision. Il écrit également. Ainsi, en 1999, il a publié, en deux volumes, « Une démocratie pour tous les burundais », aux éditions L’Harmattan. Il  vient aussi d'achever la rédaction d’un autre livre : « Burundi 1962-2012 : Héroïsmes et trahisons ». Il est marié et père de trois enfants.

 boutton cliquer ici pour télécharger la biographie complète de Sylvestre Ntibantunganya